Les personnes concernées


Le Projet de Transition Professionnelle s’adresse aux salariés du secteur privé en cours de contrat CDI, CDD, aux intérimaires et aux intermittents sous certaines conditions :

Salariés du secteur privé, en cours de CDI, justifiant d’une ancienneté à la date supposée d’entrée en formation de :

  • A minima 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié,
  • Dont 12 mois dans l’entreprise actuel,
  • Quelle que soit la nature des contrats de travail successifs.

Vous devez toujours être en cours de contrat CDI au moment du dépôt de votre demande de prise en charge financière.

Salariés du secteur privé, en cours de CDD, justifiant d’une ancienneté à la date supposée d’entrée en formation de :

  • A minima 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle que soit la nature des contrats successifs, au cours des cinq dernières années
  • Dont 4 mois (hors contrat CDD Particuliers*), consécutifs ou non, en contrat de travail à durée déterminée au cours des 12 derniers mois. Votre dernier contrat doit être un contrat à durée déterminée.

La formation peut débuter pendant votre contrat avec autorisation d’absence de l’employeur.

La formation doit débuter maximum dans les 6 mois suivant la fin de votre dernier contrat ayant ouvert vos droits.

Vous devez toujours être en cours de contrat CDD au moment du dépôt de votre demande de prise en charge financière.

*CDD Particuliers n’ouvrant pas de droits : Contrat d’apprentissage – Contrat de professionnalisation – Contrat conclu avec un jeune au cours de son cursus scolaire ou universitaire – Contrat de travail à durée déterminée qui se poursuit par un contrat à durée indéterminée.

CDI Intérimaires,  justifiant d’une ancienneté à la date supposée d’entrée en formation de :

  • A minima 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle que soit la nature des contrats de travail successifs.
  • Dont 12 mois dans l’entreprise de travail temporaire actuelle,

Vous devez toujours être en cours de contrat au moment du dépôt de votre demande de prise en charge financière.

Intérimaires (Missions),  justifiant d’une ancienneté à la date supposée d’entrée en formation de :

  • A minima 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle que soit la nature des contrats successifs, au cours des cinq dernières années
  • Dont 4 mois , consécutifs ou non, en missions intérim au cours des 12 derniers mois. Votre dernier contrat doit être un contrat Intérim

Vous devez toujours être en cours de mission intérimaire au moment du dépôt de votre demande de prise en charge financière.

La formation peut débuter pendant votre contrat avec autorisation d’absence de l’employeur (Agence Intérim).

La formation doit débuter maximum dans les 6 mois suivant la fin de votre dernier contrat ayant ouvert vos droits.

Intermittents, justifiant d’une ancienneté à la date supposée d’entrée en formation de :

  • A minima 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle que soit la nature des contrats successifs, au cours des cinq dernières années
  • Dont 4 mois , consécutifs ou non, en vacations au cours des 12 derniers mois. Votre dernier contrat doit être une vacation.

La formation peut débuter pendant votre contrat avec autorisation d’absence de l’employeur.

La formation doit débuter maximum dans les 6 mois suivant la fin de votre dernier contrat ayant ouvert vos droits.

Vous devez toujours être en vacations au moment du dépôt de votre demande de prise en charge financière.


Le CPF PTP une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation (CPF), permettant aux salariés de s’absenter de leur poste afin de suivre une formation visant à acquérir de nouvelles compétences en vue de changer de métier ou de profession.

La Commission Paritaire Régionale (CPR) procède à l’examen de la demande de prise en charge du salarié. Elle contrôle le respect des conditions d’ancienneté et d’accès ainsi que la capacité du prestataire de formation à dispenser une formation de qualité. 

La commission apprécie la pertinence du projet professionnel au regard des critères cumulatifs suivants : 

  • La cohérence du projet de transition professionnelle destiné à permettre de changer de métier ou de profession,
  • La pertinence du parcours de formation et des modalités de financement envisagés à l’issue de l’action de positionnement préalable,
  • Les perspectives d’emploi à l’issue de l’action de formation, notamment dans la région.

Pour tout complément d’information, vous pouvez nous contacter au 05 94 35 75 87 ou vous rendre dans nos bureaux :